Spondylarthrite

Définition

La spondylarthrite ankylosante est une maladie rhumatismale chronique qui affecte les articulations du bassin et de la colonne vertébrale. Cette pathologie touche principalement les personnes âgées de 15 à 30 ans et surtout les hommes.

 

Symptômes

La spondylarthrite ankylosante se traduit 8 fois sur 10 par des douleurs localisées au niveau des fesses, de l’arrière des cuisses et du bas du dos. Cela est dû à l’atteinte des articulations du bassin (sacro-iliaques) et des vertèbres lombaires. Les articulations des membres sont beaucoup plus rarement touchées (2 fois sur 10 seulement).

Ces douleurs sont inflammatoires, c’est pourquoi elles sont surtout présentes la nuit. Le matin au réveil, elles disparaissent après un certain temps de dérouillage.

Par la suite, en une quinzaine d’années, la colonne vertébrale va peu à peu s’enraidir. Les symptômes vont progresser en remontant le long de la colonne vertébrale, allant du bassin aux lombaires, des vertèbres lombaires aux dorsales puis des vertèbres dorsales aux cervicales (cou).

 

Traitements de la spondylarthrite ankylosante

Les traitements de la spondylarthrite ankylosante visent à soulager les douleurs inflammatoires et à éviter les complications (articulaires, cartilagineuses et extra-rhumatismales : psoriasis et inflammations oculaires notamment).

  • Les traitements médicamenteux reposent sur l’administration d’antidouleurs, d’anti-inflammatoires et d’infiltrations de cortisone.
  • Une rééducation peut être indiquée pour éviter la raideur.

La chirurgie n’est employée qu’en dernier recours.