Rhumatisme articulaire aigü

Définition

Le rhumatisme articulaire aigu (ou RAA) est une forme d’arthrite particulièrement sévère. Cette inflammation des articulations peut en effet entraîner le décès des malades lorsqu’elle atteint les valves cardiaques.

Cette pathologie est ainsi responsable de nombreuses personnes, notamment dans les pays en voie de développement. Les enfants âgés de 8 ans sont les plus touchés.

 

Origine

Généralement, le rhumatisme articulaire aigu est consécutif à une infection des voies respiratoires (poumons ou bronches). C’est le streptocoque bêta-hémolytique du groupe A qui en est responsable.

Ainsi, le RAA fait généralement son apparition dans les trois mois qui suivent une angine d’origine bactérienne (20 % des angines) qui aurait mal été traitée.

 

Symptômes

Le rhumatisme articulaire aigu entraîne des symptômes tels que des douleurs articulaires au niveau des membres inférieurs (genou, cheville) et des membres supérieurs (coude, poignet). Ces violentes douleurs ont pour particularité d’être mobiles, passant d’une articulation à une autre.

Elles s’accompagnent d’une fièvre relativement intense (environ 39°C) et de mouvements désordonnés. Les atteintes cardiaques sont très fréquentes, beaucoup plus que les troubles digestifs.

 

Évolution

Généralement, le RAA disparaît sans laisser de séquelles articulaires.

En revanche, c’est l’inflammation du tissu qui enveloppe le cœur qui est problématique. Cette affection qui survient une dizaine de jours après l’apparition des premiers symptômes d’arthrite entraîne généralement l’apparition d’un rhumatisme cardiaque chronique (dans 75 % des cas).