L’ostéoporose

Différents types d’ostéoporose

L’ostéoporose est une pathologie qui se caractérise par la destruction de l’os, celui-ci devenant de plus en plus fin et fragile.

On distingue trois types d’ostéoporoses :

  • l’ostéoporose de type I, la plus courante, qui affecte le tissu spongieux (au centre des os) et concerne surtout les femmes âgées après la ménopause ;
  • l’ostéoporose de type II qui touche la partie superficielle de l’os et qui est courante chez les personnes âgées de plus de 70 ans ;
  • l’ostéoporose secondaire qui est due à d’autres pathologies (par exemple en cas d’hyperthyroïdie ou de polyarthrite rhumatoïde).

 

Symptômes principaux

L’ostéoporose entraîne essentiellement des fractures osseuses.

En cas d’ostéoporose de type I, ce sont surtout les vertèbres qui sont concernées. On observe donc des tassements vertébraux (écrasement des vertèbres) qui provoquent des douleurs aiguës au niveau du dos, notamment des lombalgies. Généralement, la douleur est vive pendant une dizaine de jours puis elle diminue au cours des semaines suivantes. Néanmoins, généralement, la personne éprouve ensuite des douleurs à la station debout et elle a tendance à se voûter.

En cas d’ostéoporose de type II, les fractures concernent surtout les os tels que le poignet, la tête de l’humérus (au niveau de l’épaule), le col du fémur (au niveau de la hanche) voire même parfois le bassin.

 

Prévention de l’ostéoporose

Il est possible de prévenir l’apparition de l’ostéoporose en respectant quelques recommandations.

Il faut de façon générale adopter une bonne hygiène de vie ce qui suppose de :

  • avoir une alimentation équilibrée et variée (et riche en calcium), il s’agit aussi d’éviter le surpoids,
  • faire de l’exercice (environ une heure trois fois par semaine ou une marche d’une demi-heure chaque jour),
  • bien s’oxygéner,
  • éviter le stress,
  • prendre régulièrement le soleil (pour emmagasiner de la vitamine D, essentielle pour assimiler le calcium et permettre sa fixation sur les os).