La vue des enfants

Essentielle ! La vue est le sens qui ouvre bébé sur le monde et lui permet de se développer sur de nombreux plans. C’est aussi un sens qui peut être affecté par différents troubles. Le point sur la question.

 

Que voient les petits ?

A la naissance, la vue est un sens immature. Le nourrisson, s’il distingue les ombres et voit de très près, devra attendre quelques jours pour pouvoir distinguer pleinement le visage de ses parents, puis quelques mois pour apprécier les couleurs. Assez vite néanmoins, son sens s’affine et sa vue de développe sans cesse jusqu’à être opérationnelle à 100%. A partir de 3 ou 4 ans, on estime qu’un enfant a une acuité visuelle de 10/10.

 

Une vue sous haute surveillance

Régulièrement l’Asnav (Association Nationale pour l’Amélioration de la Vue) qui regroupe les professionnels santé de la vision (ophtalmologistes, orthoptistes, opticiens…) met en place des campagnes d’information et de prévention, notamment à l’attention des parents et des professionnels de l’enfance. On estime en effet, qu’un enfant sur cinq vit avec un trouble de la vision. Or plus il est dépisté tôt, plus les traitements mis en place seront efficaces. Par ailleurs, il ne faut pas négliger l’impact de problèmes de vue sur la vie de l’enfant : difficultés d’apprentissage, isolement, difficultés de communication…

 

Quand s’inquiéter ?

Les antécédents familiaux (l’un des parents avec une forte correction par exemple), certains problèmes de santé spécifiques ou un enfant né prématurément sont des facteurs à prendre en compte car ils augmentent les risques de troubles visuels. Le comportement de l’enfant est aussi un élément qui doit amener à s’interroger. S’il se cogne beaucoup, souffre d’un strabisme important, ne semble pas intéressé par tous les jeux qui demandent une vision de près (puzzles, encastrements…), s’il présente des difficultés d’apprentissage, etc. Au moindre doute, il convient de consulter.

 

Quel médecin consulter ?

Votre médecin traitant ou votre pédiatre est un bon interlocuteur en premier lieu. Il assure le suivi santé de votre enfant et pourra déceler d’éventuelles anomalies. En cas de suspicion de troubles visuels (de votre part ou de la sienne), il vous orientera vers un spécialiste (un ophtalmologiste). Le médecin spécialiste pourra établir un diagnostic et mettre éventuellement en place un traitement approprié (port de lunettes, rééducation orthoptique…).

 

Une visite de routine, sans problème particulier

En dehors de toute suspicion de troubles de la vision, les médecins conseillent quand même de faire vérifier la vision de l’enfant régulièrement. Une visite chez l’ophtalmologiste peut être envisagée entre le premier anniversaire de bébé et ses deux ans, puis un contrôle tous les ans ou tous les deux ans. Parlez-en à votre pédiatre ou votre médecin traitant.