Traiter le stress avec l’ostéopathie

Approche ostéopathique en cas de stress

L’ostéopathe va traiter le stress en s’intéressant à ses conséquences :

  • douleurs musculaires,
  • abdominales,
  • maux de tête, etc.

Mais le simple fait de soulager ces douleurs et de rééquilibrer l’organisme participe à diminuer le stress, le corps étant alors plus à même de le gérer.

 

Travailler sur l’ensemble du corps pour traiter le stress

Pour traiter efficacement le stress, l’ostéopathe va s’intéresser aux trois grands pôles qui composent l’organisme :

  • l’axe crâne-sacrum (le crâne, la colonne vertébrale et le bassin),
  • la sphère abdominale (viscères et organes digestifs tels que le foie, la rate, le pancréas…), d’autant que le système digestif est très réactif en cas de stress,
  • le système musculo-squelettique (muscles et articulations).

Il faudra procéder à une harmonisation globale. En effet, le stress est très souvent associé à un déséquilibre majeur de l’organisme (en ostéopathie on parle de whiplash injury). Le fait de procéder au traitement de ce whiplash permet de libérer un très grand nombre de tensions et le patient, trois jours après la séance, sent vraiment un relâchement général.

 

Pour un résultat durable

Pour obtenir un résultat durable, l’ostéopathe procédera en général à deux ou trois séances. Néanmoins ce nombre peut être plus important si les problèmes à traiter sont particulièrement nombreux et ancrés.

Par ailleurs, il est parfois nécessaire de se faire aider par d’autres professionnels, notamment pour éliminer la source du stress si l’ostéopathe n’a pas pu le faire. Toutefois le thérapeute peut également prodiguer des conseils pour aider le patient à mieux gérer son stress.