Ostéopathie

Ost+®o AUBERQu’est ce que l’ostéopathie ?

L’ostéopathie est une thérapie manuelle visant à diagnostiquer puis à traiter une perte de mobilité sur les différentes structures composant le corps humain.

L’ostéopathe possède une connaissance pointue de l’anatomie et de la physiologie et c’est à l’aide d’une palpation fine qu’il pourra apprécier la qualité de mouvement des tissus (os, articulations, muscles, viscères, sutures crâniennes) afin de remonter à l’origine du trouble et de traiter aussi bien la cause du problème que ses conséquences.

C’est donc une médecine curative, mais aussi préventive prenant le corps dans sa globalité dans le but de retrouver un équilibre de santé.

Dans quels cas, l’ostéopathie peut-elle être utilisée ?

  • Au système de l’appareil locomoteur : lombalgie, dorsalgie, cervicalgie, douleur articulaire (hanche, genou, cheville, épaule, coude …), entorse, tendinite…
  • Au système neurologique : sciatique, cruralgie, névralgie (cervico-brachiale, d’Arnold …)
  • Au système digestif : constipation, ballonnement, reflux, hernie hiatale, diarrhée, douleur gastrique…
  • Au système cardio-vasculaire : trouble circulatoire des membres inférieurs, hémorroïde, œdème, palpitations…
  • Au système respiratoire : asthme, bronchite chronique…
  • Au système céphalique et ORL : céphalées, migraines, vertiges, acouphènes, rhinites, sinusites…
  • Au système gynécologique et urinaire : douleurs lors des rapports sexuels ou pendant les règles, infections urinaires à répétitions, incontinence urinaire
  • Au système neuro-végétatif : stress, anxiété, trouble du sommeil, fatigue, état dépressif…

Mais elle est également recommandée :

  • Pour les femmes enceintes : suivi de grossesse (douleur lombaire, sciatique…), en post-partum…
  • Pour les nourrissons : accouchement difficile, sommeil perturbé, plagiocéphalie, régurgitation, colite… (pour les nourrissons de moins de 6 mois, la réglementation exige un certificat de non contre-indication à l’ostéopathie délivré par le médecin).
  • Pour la préparation et le suivi des sportifs.
  • En prévention 2 fois par an et idéalement au grand changement de saison (avant l’été et avant l’hiver).

Quelles sont les limites de l’ostéopathie ?

Consulter en ostéopathie n’exclut pas les examens conventionnels. L’ostéopathe connaît ses limites et ne prétend pas régler tous les maux.

L’ostéopathe ne se propose pas de guérir les maladies dégénératives (cancer, sclérose en plaque…), les maladies génétiques (mucoviscidose, myopathie…), les maladies infectieuses (tuberculose, sida, tétanos ou les fractures).

Cependant, même si l’ostéopathie ne peut avoir d’action sur les affections ci-dessus, elle peut avoir une action sur les conséquences de ces pathologies, en particulier sur la douleur, par libération des tensions des structures environnantes.