L’otite

Des douleurs vives et lancinantes au niveau de l’oreille, fréquemment accompagnées d’un bourdonnement, signalent en général une inflammation de l’oreille appelée otite. Le médecin généraliste ou l’ORL examine l’oreille à l’aide d’un otoscope.

En fonction de la position de l’inflammation dans une des trois parties de l’oreille, on parle d’otite externe, d’otite moyenne ou d’otite interne. Ces 3 otites ont des caractéristiques propres et une prise en charge particulière.

L’otite est fréquente chez les jeunes enfants et beaucoup plus rare chez les adultes. Dans tous les cas, une consultation médicale s’impose :

  • Immédiatement
    • chez l’adulte comme chez l’enfant, si les maux d’oreille s’accompagnent d’une forte fièvre (40°C et plus), d’un état confusionnel, de tremblements ou de convulsions.
    • Quand l’otite touche un enfant :
      – de moins de trois mois avec de la fièvre ;
      – qui présente une gêne respiratoire, des maux de tête violents, des vomissements, des pleurs inexpliqués ou des tâches violacées sur sa peau, même en l’absence de fièvre.
      – ou qui présente une diarrhée importante ou des vomissements qui peuvent entraîner sa déshydratation

 

  • Dans la journée
    • si les maux d’oreille s’accompagnent d’une diminution de la capacité auditive et de vertiges ;
    • si du liquide (du sang ou du pus, par exemple) s’écoule de l’oreille ;
    • si les douleurs se révèlent très intenses, ou insupportables ;
    • si la personne souffre déjà d’une lésion à l’oreille (par exemple un tympan perforé).

 

  • Dans les jours qui viennent si les maux d’oreille:
    • persiste après un voyage en avion ou une séance de plongée.
    • se produisent chez une personne âgée ;
    • se répètent fréquemment ;
    • ne s’atténuent pas au-delà de 48 heures d’automédication ou à la suite d’un traitement bien suivi.