Les ronflements

Bruit rauque d’intensité variable, passager, intermittent ou régulier, le ronflement survient pendant le sommeil touche à la fois les adultes et les enfants. Le ronflement est le bruit émis par les vibrations du pharynx trop « décontracté » lors de l’inspiration. Une personne qui ronfle est atteinte de ronchopathie.

Le ronflement nuit souvent au rythme du sommeil (de la personne atteinte et/ou de l’entourage) avec un retentissement social important : problèmes relationnels avec son entourage, fatigue durant la journée plus ou moins marquée et baisse de vigilance qui peut nuire à la vie quotidienne, à l’école, au travail et à la conduite d’un véhicule,…

Les troubles du sommeil peuvent entrainer des troubles de la mémoire et de la concentration, des maux de tête, une irritabilité et de l’anxiété, des troubles dépressifs ou encore la diminution de la libido.

Une bonne hygiène de vie, associée à une alimentation équilibrée, peut aider à diminuer voire faire disparaître les ronflements. Si toutefois ils persistent, il est conseillé de consulter votre médecin traitant qui pourra vous orienter vers un ORL.

L’ORL réalise un bilan et recherche une cause pouvant bénéficier d’un traitement chirurgical : anomalies oto-rhino-laryngologiques faisant obstacle au passage de l’air (correction de déviation de cloison nasale, ablation des végétations, des amygdales …), chirurgie du voile du palais… ou pour la mise en place d’une gouttière dans la bouche.

Si le ronflement fait suspecter un syndrome d’apnée du sommeil, le médecin traitant adresse son patient dans un service spécialisé pour effectuer un bilan. Si le diagnostic est positif, un traitement spécifique est mis en place.