Troubles de la vue

Baisse de la vision, gêne à la lumière, fatigue à la lecture, les troubles de la vue sont nombreux et différents. Pour les prévenir, les détecter, et les soigner, une consultation chez le médecin ophtalmologue s’impose.

es troubles de la vue affectent les personnes de tout âge. Nourrissons, enfants, adolescents, adultes, et seniors, nous pouvons tous souffrir de problèmes de vision. En permanence, nos yeux s’accommodent à leur environnement. C’est le cristallin qui est chargé de cette mise au point, permettant d’assurer de près comme de loin, une vision toujours nette. Mais il peut arriver que l’œil ne soit plus capable de s’adapter. Surgissent alors les troubles de la vue dont les plus courants sont la myopie, l’hypermétropie, l’astigmatisme, et la presbytie.

 

La myopie

Ce trouble de la vue provient d’un œil trop long, c’est-à-dire que la distance entre la cornée et la rétine est trop importante. Le myope voit mal de loin, car l’image se forme en avant de la rétine. Mais il voit bien de près. Sa distance de vision nette est d’autant plus courte que sa myopie est forte.

Pour corriger la myopie, le médecin ophtalmologue, après un examen des yeux, pourra proposer le port de lunettes ou de lentilles de contact.

 

L’hypermétropie

L’œil de l’hypermétrope est trop court et forme l’image d’un objet vu à l’infini en arrière de la rétine. L’hypermétrope voit mieux de loin que de près. Sa vision nette se fait au prix d’une accommodation générant, à la longue, de la fatigue visuelle.

Pour corriger l’hypermétropie, le médecin ophtalmologue, après un examen des yeux, pourra également proposer le port de lunettes ou de lentilles de contact.

 

L’astigmatisme

Ce trouble de la vue provient d’une mauvaise courbure de la cornée qui est généralement ovale au lieu d’être sphérique. L’astigmate voit trouble de près et de loin. Sa vision manque de précision. De plus, l’astigmatisme peut se combiner avec d’autres troubles de la vue comme la myopie, l’hypermétropie, ou la presbytie.

Comme pour la myopie et l’hypermétropie, l’astigmatisme se corrige après avoir consulté un spécialiste. Le médecin ophtalmologue propose généralement le port de lunettes voire de lentilles de contact.

 

La presbytie

Evolution naturelle de la vision, à partir de l’âge de quarante ans, la presbytie concerne un grand nombre de personnes. Avec le temps, le cristallin perdant partiellement son élasticité et sa capacité d’accommodation, l’œil ne parvient plus à restituer une image nette. Le presbyte éprouve des difficultés à voir de près. C’est généralement à la lecture que les premiers troubles sont constatés.

La consultation chez le médecin ophtalmologue débouche généralement sur une paire de lunettes améliorant la vision de près, ou des verres progressifs combinant plusieurs corrections.

 

D’autres troubles de la vue existent. Ils sont moins fréquents et sont traités comme une maladie de l’œil. C’est le cas notamment du glaucome qui nécessite un suivi, et de la cataracte qui, dans certains cas, peut déboucher sur une intervention chirurgicale.