L’orthoptie

Cette branche de l’ophtalmologie est spécialisée dans l’étude et le traitement des défauts de la vision binoculaire. Elle s’intéresse à différents troubles comme le strabisme, l’amblyopie fonctionnelle, et les paralysies oculomotrices.

 

L’orthoptie est pratiquée par l’orthoptiste. Ce professionnel de la santé réalise de nombreux examens, comme le champ visuel et les explorations fonctionnelles. Dépistage, rééducation, réadaptation, sont également au menu de la pratique orthoptiste. C’est tout un éventail de compétences, auxiliaires de l’ophtalmologie, que propose l’orthoptie.

 

Contrôler la fonction visuelle

Sur prescription médicale d’un médecin généraliste ou d’un spécialiste, l’orthoptiste contrôle  la fonction visuelle à tout âge de la vie, chez l’enfant, l’adulte, et la personne âgée. Il réalise des examens d’exploration visuelle comme le test de la vision des couleurs.

Les strabismes (défaut de parallélisme des axes optiques avec déviation de l’œil), la diplopie (vision double), l’amblyopie (baisse de l’acuité visuelle sans lésion organique), les paralysies oculomotrices, ou la basse vision font partie des champs d’action de l’orthoptie.

 

Quand faire appel à l’orthoptiste ?

De nombreux signes en relation plus ou moins directe avec la vision, doivent faire penser à consulter pour un bilan orthoptique. Si vous souffrez de vision trouble lorsque vous regardez fixement un objet, de fatigue visuelle, de larmoiement ou de picotement, de vertiges et de troubles de l’équilibre, de maux de tête, de difficulté à vous concentrer ; si vous avez des difficultés pour vous adapter à vos lunettes ; si vous ressentez des douleurs dans certaines postures, des examens chez un orthoptiste sont conseillés.

 

 

Un bilan d’évaluation

La consultation chez l’orthoptiste consiste à réaliser un état des lieux des capacités visuelles. Ce bilan d’évaluation s’adapte au motif de la consultation. Il s’établit en fonction de la demande médicale pour une aide au diagnostic ou un éclaircissement des mécanismes dysfonctionnels.

Le bilan orthoptique est réalisé selon le type de problème. Il peut s’agir d’un tout petit chez qui on soupçonne une amblyopie, un strabisme, ou un nystagmus (mouvements anormaux des yeux). Chez un enfant ou un adulte, le problème peut être lié à un déséquilibre moteur ou sensoriel affectant la vision. Les nombreux examens complémentaires sont variés : examen de la vue, tests, etc.

Suite aux résultats du bilan, l’orthoptiste propose une prise en charge de rééducation ou de réadaptation. Soins et conseils sont délivrés aux patients, au cours de séances adaptées à chacun en fonction de leur pathologie et de leur âge. Le but du traitement étant de restaurer une vision fonctionnelle et d’assurer une efficacité visuelle.

 

Pour la basse vision

Les personnes souffrant de troubles organiques générant une basse vision comme la DMLA, la rétinite pigmentaire, ou le glaucome avancé, par exemple, se voient proposer une rééducation orthoptique. Elle est destinée à améliorer la vision avec une meilleure orientation du regard et de la localisation visuelle, la mise en place de stratégie d’écriture et de lecture, etc.