Le syndrome de l’œil sec

Picotements oculaires, sensation de sable dans les yeux… Source de gêne et d’inconfort, le syndrome des yeux secs est fréquent. Heureusement, il existe des solutions pour le prévenir et le guérir.

 

Produites par les glandes lacrymales, les larmes se répandent sur l’œil. Avec leur action mécanique et réflexe de clignement, les paupières répartissent le liquide lacrymal sur toute la surface des yeux. Les larmes ont une action de protection de la cornée, en la protégeant des diverses agressions extérieures. Aussi, quand les yeux deviennent secs, de nombreux symptômes apparaissent.

 

Sécheresse et inconfort

Les yeux secs se manifestent par plusieurs signes inconfortables et gênants. Les personnes souffrant de ce syndrome éprouvent le plus souvent des sensations de picotements oculaires et l’impression d’avoir des grains de sable dans les yeux. Ces problèmes désagréables provoquent un inconfort visuel. S’y ajoutent parfois des sensations de brûlure aux yeux, une sensibilité à la lumière, ou l’impression d’une moins bonne vision.

A qui la faute ?

Plusieurs causes sont incriminées dans la sécheresse oculaire : l’âge, l’environnement, et les substances chimiques.

Le vieillissement : l’âge est un facteur de sécheresse oculaire, car en vieillissant les larmes sont moins nombreuses.

L’environnement : le travail sur un écran d’ordinateur, la pollution, la climatisation, et la fumée, sont également des causes importantes du syndrome des yeux secs.

Les substances chimiques : le tabac et certains médicaments ont également une action négative sur la production de larmes.

La sécheresse oculaire peut aussi provenir de dermatoses ou de maladies générales.

 

Que faire ?

En cas de sécheresse oculaire, il est utile d’adopter des comportements simples. La fumée et le tabac sont à proscrire, de même il faut éviter la climatisation ou le chauffage à air pulsé. Pour humidifier l’atmosphère, l’aération est à privilégier. Pour les utilisateurs de lentilles  ophtalmiques, il convient de ne pas dépasser la durée recommandée pour leur port et de veiller à leur entretien. Enfin, dans le cadre d’un travail sur un écran d’ordinateur, des pauses fréquentes sont fortement indiquées.

 

Pour une prévention efficace

Prévenir le syndrome des yeux secs demande d’organiser au mieux son environnement.

Pour travailler sur un ordinateur, positionnez l’écran un peu plus bas, afin de soulager vos yeux. Aérez les pièces dans lesquelles vous vous trouvez, et renoncez à l’air pulsé et à la climatisation pour améliorer le confort de vos yeux. En cas de traitement médicamenteux, jetez un coup d’œil sur les effets indésirables et consultez votre médecin traitant à ce propos.

Pour humidifier vos yeux, vous pouvez également utiliser des larmes artificielles. Votre pharmacien vous conseillera utilement sur le meilleur choix.

Enfin, si la sécheresse oculaire continue et s’aggrave, n’hésitez pas à consulter un médecin ophtalmologue. Ce spécialiste diagnostiquera la cause de votre syndrome des yeux secs et vous proposera le traitement le mieux adapté à votre cas.