Décollement de la rétine

Il apparaît de façon subite, et provoque des troubles de la vision. Le décollement de la rétine est une urgence ophtalmologique. Non traité, il peut aboutir à la perte définitive de la vue.

La rétine est un organe fragile. Sous l’influence de différents facteurs, il peut lui arriver de se déchirer, et laisser s’infiltrer un peu de liquide intraoculaire. Ce phénomène occasionne le décollement de la rétine. D’abord partiel, le décollement peut être total s’il n’est pas rapidement traité.

 

Les signaux d’alerte

Le décollement de la rétine ne provoque généralement ni douleur ni rougeur à l’œil. Mais ses signaux d’alerte sont rapidement perçus.

Dans le champ visuel de l’œil concerné, la personne peut apercevoir des points lumineux, des éclairs colorés persistants, ou des mouches volantes. Parfois, d’autres signes se manifestent comme une ombre sur le côté du champ visuel, une vision floue, ou une déformation des objets perçus.

Si ces signes sont confirmés par la comparaison de la vision des deux yeux, il faut agir vite.

 

La consultation s’impose

Le décollement de la rétine est une urgence ophtalmologique. Votre spécialiste devra être consulté rapidement afin qu’il procède à un examen approfondi de l’œil pour bien visualiser la rétine.

Si à la suite de cet examen le médecin ophtalmologue diagnostique un décollement de la rétine, il vous proposera une intervention chirurgicale rapide, afin d’éviter que le décollement augmente, et pour recoller la partie de la rétine déchirée.

L’opération devra intervenir dans les 48 heures suivant le diagnostic, au risque que le décollement devienne total et aboutisse à la perte définitive de la vision pour l’œil.

Cette opération nécessite d’observer un certain repos avant et après l’intervention. La récupération totale de la vision de l’œil concerné ne pourra être confirmée qu’au bout de plusieurs mois. Votre spécialiste vous tiendra informé de toutes ces modalités.

 

Des facteurs de risques

Chez certaines personnes, le risque de souffrir d’un décollement de la rétine est plus important. Les critères de risques sont liés à l’âge, à la santé de l’œil, et à l’hérédité. Les personnes âgées de quarante ans et plus, sont davantage susceptibles de souffrir d’un décollement de la rétine. Il en est de même, de celles atteintes de myopie, qui ont subi des  traumatismes oculaires, ou dont un membre de la famille a déjà souffert d’un décollement de la rétine.

 

Vive la prévention !

La survenue d’un décollement de la rétine n’est plus forcément une fatalité. Pour les personnes à risques, qu’elles soient âgées, très myopes, traumatisées oculaires, ou avec des antécédents familiaux de décollement de la rétine, la prévention s’organise. Il est possible de prévenir cette affection en faisant réaliser régulièrement un examen de l’œil.

Pratiqué par le médecin ophtalmologue, cet examen de l’œil permet au spécialiste de visualiser la rétine, et de traiter rapidement si besoin, les zones fragiles ou sur le point de se déchirer.