Combattre la cécité

Ne plus voir d’un œil ou des deux yeux est un handicap important. Enjeu de santé mondial, le combat contre la cécité est une cause pour laquelle sont engagées de nombreuses recherches.

Absence complète de vision d’un œil ou des deux yeux, la cécité est une difficulté sérieuse dans la vie de ceux qui en sont atteints. Se déplacer, travailler, se nourrir, se laver… tous les gestes quotidiens deviennent plus difficiles lorsque l’on ne voit plus. Selon les pays, les origines de la cécité diffèrent, et leur traitement également. En France, comme dans les pays développés, la cécité est surtout liée aux complications du diabète, à un décollement de la rétine, ou au glaucome.

 

Un combat fructueux

Le combat engagé dans tous les pays du monde pour lutter contre la cécité est fructueux. Les résultats sont positifs puisque, au cours des vingt dernières années, le nombre de personnes souffrant de déficience visuelle en rapport à une maladie infectieuse a diminué.

Des programmes nationaux et internationaux, des campagnes menées en relation avec l’Organisation mondiale de la santé (OMS) ont permis d’enregistrer d’importants succès dans le domaine de la lutte contre la cécité.

 

Vivre sans voir

La vie au quotidien pour une personne aveugle, c’est-à-dire quelqu’un qui a une vision corrigée inférieure à 1/20, est un réel handicap. Même si des efforts sont faits pour l’aménagement urbain et les déplacements, de nombreuses zones restent inaccessibles aux non-voyants. Au quotidien, les lieux de vie ne sont pas toujours adaptés et les personnes atteintes de cécité doivent déployer des trésors d’ingéniosité pour parvenir à surmonter ces obstacles quotidiens.

 

Développement de solutions

Aujourd’hui si la prise en compte du handicap visuel fait partie des priorités, il y a encore trop peu de résultats concrets. Plus de la moitié des personnes aveugles ne parviennent pas à trouver un emploi en raison de leur handicap. Pourtant des solutions existent. Certaines sont mises en pratique depuis des décennies, d’autres sont en développement dans le cadre de recherches.

L’alphabet Braille : cette écriture en relief permet aux personnes souffrant de cécité d’accéder aux informations, aux documentations, et aux diverses connaissances.

L’informatique : les ordinateurs outre leur capacité d’adaptation d’affichage, peuvent transformer l’écrit en audio. Certains ordinateurs peuvent aussi afficher en Braille.

Machines à lire : ces outils permettent de diffuser en audio des textes écrits.

Neurosciences : lunettes à implants rétiniens, électrodes placées dans le cerveau, tout un ensemble de recherches sont en cours.

 

Le chien-guide compagnon

Une des solutions les plus prisées par ceux qui ont eu la chance de pouvoir en bénéficier, reste le chien-guide d’aveugle. Compagnon et ami de la personne souffrant de cécité, il procure la joie, la sécurité, et la confiance dans les déplacements. Il constitue souvent aussi  un relais d’interactions avec les autres. N’est-il pas le meilleur ami de l’Homme ?