L’hypertension

La pression artérielle

Quand le cœur se contracte, il envoie le sang dans les artères afin d’apporter oxygène et nutriments à votre organisme. En circulant, le sang exerce une pression sur les artères. C’est ce qu’on appelle la pression artérielle. Elle est exprimée en millimètres de mercure (mm Hg) ou en centimètres de mercure (cm Hg).

On parle de pression maximale du sang ou tension artérielle systolique lorsque le cœur se contracte, que le sang est éjecté par le ventricule gauche et qu’il se déverse dans les artères. Cette pression ne dépasse normalement pas 140 mm Hg. En revanche, lorsque le cœur se dilate et se remplit, on parle alors de pression minimale sanguine ou tension artérielle systolique. Quand cette dernière est normale, elle est inférieure à 90 mm Hg.

 

Quand parle-t-on d’hypertension ?

On parle d’hypertension quand au repos et de façon permanente, il existe une augmentation anormale de la pression sanguine dans les artères. La pression systolique est alors supérieure à 140 mm Hg et/ou la pression diastolique est supérieure à 90 mm Hg. L’objectif à viser est de ramener et de maintenir la tension artérielle en-dessous de 130/80 mm Hg ou 13/8 cm Hg par un traitement médicamenteux adapté.

Il faut savoir que la tension artérielle est variable au cours de la journée. Aussi, elle est plus élevée en position debout qu’en position allongée; elle augmente lors de la pratique d’ une activité physique ou en période de stress.

Quand on est face à de l’hypertension, il est important de ne pas la banaliser. En effet, les complications occasionnées au niveau du cœur, du cerveau et des reins sont nombreuses.

 

Quels sont les risques de l’hypertension?  

L’hypertension est une maladie silencieuse dont la cause est difficile à préciser. Cependant, il existe des facteurs de risque qu’il convient de ne pas négliger puisqu’ils peuvent faire augmenter la tension artérielle et par conséquent favoriser la survenue d’athérosclérose, d’AVC (accidents vasculaires cérébraux)…

 

Zoom sur le cholestérol

Le cholestérol est souvent incriminé. En se déposant sur les parois artérielles, il va obstruer progressivement les artères. Conséquence : le calibre de ces dernières diminue ; ce qui se traduit par une augmentation de la pression sanguine sur la paroi des artères. Et l’association hypertension artérielle et cholestérol est une réelle menace pour votre santé.

 

Quels sont les autres facteurs de risque ?

Le cholestérol n’est pas le seul facteur responsable dans l’apparition d’une hypertension. En effet, on peut également citer :

–          une alimentation déséquilibrée, riche en graisses et en sel

–          une consommation élevée en alcool

–          le tabagisme, l’association tabagisme et pilule

–          la  sédentarité (ou absence d’activité physique)

–          l’âge (l’hypertension artérielle augmente avec l’âge)

–          un excès de poids, ennemi du cœur et des artères

–          le stress

–          l’association avec un diabète de type 2 (ou diabète gras)…

–          les antécédents familiaux d’hypertension (les risques sont accrus par l’hérédité)

–          la grossesse

–          une consommation importante de réglisse

Dans certains cas, l’hypertension a une cause bien connue comme une maladie rénale, une prise de médicaments… Mais c’est plutôt rare !

 

Quelques mesures simples

Pour diminuer la tension artérielle et améliorer par conséquent votre santé cardiovasculaire, il faut envisager une modification des habitudes alimentaires. Cependant, il est inutile de supprimer le sel de votre alimentation car celui-ci a des effets bénéfiques sur votre santé (ralentit la déshydratation, agit sur bon fonctionnement des muscles…) mais il faut néanmoins modérer sa consommation.

Voici quelques mesures simples :

-évitez d’avoir la main lourde lorsque vous salez vos repas

-retirez la salière de la table

-pensez aux herbes et aromates pour donner du goût aux aliments

-remplacez éventuellement le pain par un pain sans sel

-évitez les produits du commerce riches en sel comme les charcuteries, les fruits de mer, les potages, les plats cuisinés, les biscuits apéritifs… mais également les boissons gazeuses

Comme la pression artérielle est fonction de l’équilibre sodium-potassium dans l’organisme, il est alors souhaitable d’augmenter la consommation d’aliments riches en potassium comme la pomme de terre, la plupart des légumes frais, les fruits secs, la banane…. Quand on sait que la tension d’un hypertendu diminue lorsque l’alimentation est riche en potassium, ce serait dommage de s’en priver !