La gastro-entérite

Personne n’en parle l’été mais dès que les fêtes d’années arrivent, la gastro entérite fait son retour. Elle atteint 300 milles personnes en hiver.

Cela est du à des raisons très simples : le virus de la gastro-entérite n’aime pas la chaleur, nos systèmes immunitaires sont moins résistants en hiver qu’en été.

 

Quest-ce que la gastro-entérite ?

C’est une inflammation du système digestif due à un virus ou à un rétrovirus. Comme celui de la grippe, le virus change à chaque saison et s’adapte. L’épidémie annuelle a toujours lieu en décembre et janvier.

 

Les symptômes.

Chez les adultes, la gastro-entérite se manifeste par des nausées, des vomissements, des diarrhées, des crampes intestinales.

Heureusement la grande majorité des gastro-entérites sont bénignes et ne durent que deux à trois jours. Mais ce n’est pas toujours le cas et il est nécessaire de consulter.

Le Centre de Santé Auber est là pour vous accueillir. Faites-vous ausculter lorsque votre abdomen est dur et gonflé, lorsqu’il y a du sang dans les selles et que vous souffrez de léthargie excessive, de vertiges et d’étourdissements. .

Pour les enfants de moins de 15 mois, il faut être beaucoup plus vigilant. Leur système immunitaire est immature et les conséquences sont importantes. Il faut éviter surtout la déshydratation qui peut entraîner des séquelles rénales ou cérébrales.

Les personnes âgées présentent les mêmes faiblesses que les jeunes enfants.

 

La contamination.

Cette maladie est à prendre au sérieux, elle fait des victimes chaque année. Elle est beaucoup moins dévastatrice que dans les pays sous-développés mais en à l’échelle européenne, c’est un enfant par jour qui meurt en période d’épidémie.

 

Les facteurs qui favorisent la contamination sont en premier lieu, la promiscuité comme dans les crèches, les écoles ou les transports en commun.

Les fêtes de fin d’année favorisent aussi la contamination. Nous mangeons plus, nos systèmes digestifs sont fatigués, nous sommes dans des lieux fermés que nous aérons beaucoup moins.

Entre Noël et le jour de l’an, le Cabinet Médical Auber a une recrudescence de visites pour cette maladie.

 

Le virus de la gastro-entérite est résistant.

Il atteint trois-cent-mille personnes en hiver. Le virus provient des matières fécales contaminées qui se retrouvent dans les aliments, dans l’eau, sur les insectes, sur les mains. La transmission se fait aussi beaucoup par le contact.

Les mesures d’hygiènes et le lavement des mains diminuent les risques mais ne les annulent pas complètement.