La dépression

C’est un des troubles psychiatriques les plus fréquents.

La dépression touche trois millions de personnes chaque année et est responsable de 70% des suicides. Il y a des tranches d’âge plus touchées que d’autres mais aucune n’est épargnée.

 

Quest-ce que la dépression ?

Nous connaissons tous des moments de déprime. C’est un mal ordinaire qui se manifeste pendant plusieurs moments de notre vie. Nous savons les gérer, ils ne durent pas et sont d’intensité normale.

 

Lorsque les effets de ces moments de déprime dépassent deux semaines, la dépression s’installe avec son lot de symptômes. Le premier est une tristesse intense accompagnée d’une perte d’intérêt et de plaisir. Le comportement change, la personne atteinte commence à manquer de réaction et se retire de la vie sociale.

Une multitude de signes extérieurs s’installent comme le manque d’intonation dans la voix, la perte de poids et d’appétit, les insomnies et une énorme fatigue qui finit par rendre le patient incapable de réagir. Tous ces symptômes réunis créent un anéantissement et une perte de vitalité.

 

Les raisons de la dépression.

C’est une maladie humaine de notre temps. Les causes sont complexes. On peut trouver des explications génétiques mais aussi psychologiques et sociales

Des études récentes montrent que la dépression est un trouble cérébral déclenché par un événement extérieur. L’origine est souvent la perte d’un être cher ou la détérioration d’un statut social ou familial.

La personnalité de l’individu, face à ces événements douloureux, joue un rôle important sur la façon dont la dépression va se manifester. Les capacités de la personne à y faire face vont être déterminantes.

 

Le diagnostic de la dépression.

Il n’est pas toujours évident à faire et le malade doit savoir décrire ses symptômes. Il doit consulter un médecin et il finit par le faire pour essayer de sortir de cet état de fatigue intense qui l’empêche de vivre.

Le Centre Médical Auber est idéal pour accueillir une personne dépressive. La structure est complète et une fois sur place, le patient ne devra plus faire d’effort pour effectuer les examens nécessaires. Il est pris en main, dirigé et il n’a plus de décision à prendre. Ce genre de prise en charge est idéal pour celui qui manque de force et qui n’a plus de motivation.

La personne souffrant de dépression va s’adresser naturellement à un généraliste à qui elle décrira ses symptômes. Le médecin évaluera la gravité du problème et saura prendre les décisions qui s’imposent. Il va alors orienter le patient vers un psychiatre et fera en même temps les examens médicaux nécessaires. Il y a souvent besoin d’un examen médical et d’un examen sanguin qui cherchera plutôt à éliminer des possibilités de maladie du métabolisme qui pourraient être la raison de cette fatigue.

 

Soigner la dépression.

Une fois que la maladie est diagnostiquée avec certitude, il peut être simple et rapide de la soigner.

Le sujet a besoin d’un traitement  médical mais aussi psychologique. Les deux approches doivent se faire conjointement. Les antidépresseurs rempliront leur rôle mais le malade a besoin d’être aidé sur de nombreux points. Il va avoir besoin de formuler et de définir tout ce qu’il a intériorisé. La vie doit revenir en lui, il faut qu’il apprenne de nouveau à réagir, penser, désirer et aimer.

Il ne peut pas faire ce cheminement seul, il a besoin d’aide pour s’en sortir et finalement, c’est le seul point positif que l’on peut trouver à une dépression.

Cette transformation indispensable peut être un bienfait pour celui qui a souffert.