Différence diabète 1 et 2

Le diabète de type 1

Le diabète de type 1 ou diabète insulinodépendant est caractérisé par un taux élevé de sucre dans le sang appelé hyperglycémie, dû à un déficit en insuline (hormone sécrétée par le pancréas). Ce diabète touche plus particulièrement les jeunes et représente environ 10% des diabètes. Son traitement repose sur l’injection, plusieurs fois par jour, d’insuline afin de maintenir le taux de sucre sanguin, appelé glycémie, le plus proche possible de 1 g/l. Le maintien de ce taux se fait en permettant l’entrée du glucose provenant de l’alimentation dans les cellules de l’organisme. Cependant, il n’existe pas de traitement curatif.

Parallèlement à ces injections, il faut envisager une modification des habitudes alimentaires avec une bonne répartition des glucides sur les différents repas de la journée. Une activité physique doit également être couplée le tout couplé à ce régime strict.

 

Le diabète de type 2

Quant au diabète de type 2 ou diabète gras, il concerne les personnes plus âgées et représente 80% des diabètes. Son traitement ne nécessite pas d’injection d’insuline si le diabète est bien contrôlé et maitrisé. Ce diabète non insulinodépendant est dû non pas à une carence en insuline comme le diabète de type 1 mais à une carence partielle en insuline ou à une mauvaise efficacité de cette dernière. Le traitement repose alors sur une prescription médicamenteuse adaptée, une réduction de la surcharge pondérale associée à la pratique d’une activité physique.

 

Quel que soit le type de diabète, l’objectif est d’éviter les complications que