Le psoriasis

Alors que près de 3 millions de Français seraient touchés par cette maladie de peau, parfois très invalidante sur le plan esthétique et physique, il n’existe pas à ce jour de traitement qui permette une guérison. Zoom sur une maladie paradoxalement encore peu connue

 

Des lésions plus ou moins étendues

Le psoriasis se reconnaît à des plaques blanchâtres qui siègent localement sur certaines parties du corps (cuir chevelu, paumes des mains, coudes et genoux principalement). C’est une inflammation de la peau caractéristique, sous la plaque la peau est rouge, irritée. Dans certains cas, les lésions se logent dans les plis, on parle alors de psoriasis inversé. Certaines personnes peuvent aussi être touchées au niveau des ongles. L’étendue des lésions est très variable d’une personne à l’autre. Dans les cas les plus graves, les lésions peuvent atteindre 10% de la surface de la peau.

 

Des causes multiples

On ne sait pas aujourd’hui ce qui provoque le psoriasis. Néanmoins, chez la majorité des malades, on peut trouver des facteurs et/ou prédispositions génétiques à l’apparition des squames. Le stress semble jouer également un rôle important, notamment lors de l’apparition de nouvelles poussées. Le cycle de renouvellement des cellules de la peau est alors beaucoup plus rapide que la normale (de 3 à 6 jours contre 28 à 30 jours), les cellules s’accumulent donc à la surface et forment les croûtes.

 

Consultation et traitements

Le psoriasis impose une consultation chez le dermatologue qui lui seul pourra orienter vers les traitements adaptés, à base de crèmes à appliquer sur les lésions ou d’exposition UV (puvathérapie ou photothérapie). Pour les formes les plus étendues ou en cas de poussées régulières, le médecin pourra également prescrire des médicaments à prendre par voie orale, seuls ou à combiner avec des crèmes. Dans tous les cas, les traitements améliorent l’état du patients et/ou font disparaître les plaques, mais n’empêchent pas de nouvelles poussées. Le psoriasis est une maladie chronique et les traitements actuels, s’ils améliorent la qualité de vie des personnes touchées, ne permettent pas la guérison.

 

Évolutions et complications

La répétition des poussées et les périodes d’accalmie sont très variables d’une personne à l’autre mais aussi chez le même patient qui peut subir une aggravation de son état sous l’effet du stress, de la fatigue, d’une blessure, d’une maladie… Parfois le psoriasis s’accompagne de douleurs articulaires, on parle alors de rhumatisme psoriasique. Certaines études ont établi également des liens possibles entre psoriasis et troubles vasculaires. Les recherches doivent être poussées plus loin sur ce sujet.

 

Psoriasis et image

Le psoriasis véhicule encore aujourd’hui nombre d’idées reçues et il est parfois difficile à vivre pour les personnes concernées. Les associations de malades et l’Organisation Mondiale de la santé ont ainsi lancé une campagne de sensibilisation récente, pour rappeler notamment que le psoriasis n’est pas contagieux.