L’oedème de Quincke

Un œdème de Quincke (ou angiœdème) est une réaction allergique qui se caractérise par le gonflement de la peau et des muqueuses du visage.

Cette réaction allergique peut avoir les mêmes origines que l’urticaire, à savoir :

  • la consommation d’aliments allergènes (fraises, fruits de mer, etc.) ;
  • la prise de médicaments (notamment des antibiotiques et ceux à base de pénicilline ou d’aspirine),
  • une piqure d’insecte.

 

Symptômes de l’œdème de Quincke

L’œdème de Quincke présente des symptômes assez caractéristiques.

Il se traduit par le gonflement :

  • de la peau du visage,
  • et/ou de la gorge (muqueuses),
  • et/ou des voies respiratoires supérieures (lèvres, langue, pharynx et larynx),
  • et/ou des paupières.

Ce gonflement est bien délimité, ferme et rosé et il entraine une sensation de brûlure. Il peut durer quelques minutes ou persister plusieurs heures.

Remarque : plus rarement on peut aussi observer un gonflement des mains ou une urticaire associée.

L’œdème de Quincke est très dangereux car il entraîne un risque grave d’asphyxie lorsqu’il se produit au niveau de la gorge. Il est également susceptible d’entrainer un arrêt circulatoire s’il s’associe un choc anaphylactique (violente réaction allergique entraînant une insuffisance circulatoire aigüe).

 

Traitement de l’œdème de Quincke

Le traitement de l’œdème de Quincke doit être réalisé en urgence, en particulier en cas de troubles respiratoires. Il consiste à injecter de l’adrénaline et des corticostéroïdes à action rapide. Il est dans tous les cas recommandé d’instaurer une surveillance médicale voire de procéder au transfert dans un service de réanimation.

Si aucun signe grave n’est présent, le traitement consiste à donner des médicaments antiallergiques à base d’antihistaminiques et de corticoïdes.