Les rhinites allergiques

La rhinite est une inflammation (-ite) de la muqueuse nasale. La rhinite est dite allergique lorsque l’inflammation est provoquée par un allergène.

Il suffit que l’allergène pénètre dans les voies aériennes supérieures (les fosses nasales) pour qu’il rentre en contact avec les muqueuses et qu’il entraîne une réaction allergique de la part du système immunitaire.

L’inflammation provoque une dilatation des vaisseaux sanguins et une augmentation des sécrétions de mucus, ce qui va entraîner les symptômes de la rhinite allergique.

 

Principaux allergènes responsables des rhinites allergiques

Les principaux allergènes susceptibles d’entraîner une rhinite allergique sont :

  • le pollen (le pollen des graminées est, chaque année à la même période, responsable de rhinites allergiques saisonnières),
  • les poils d’animaux et surtout de chat (ou, plus précisément, la protéine présente dans la salive de chat, celle-ci étant déposée sur les poils de l’animal lorsqu’il fait sa toilette),
  • les plumes,
  • la poussière,
  • les acariens,
  • la pollution aérienne et atmosphérique (fumée de cigarette, pesticides, gaz d’échappements, etc.).

 

Symptômes des rhinites allergiques

Les rhinites allergiques se traduisent par divers symptômes tels que :

  • des éternuements répétés et intenses,
  • un écoulement nasal clair,
  • une sensation de nez bouché,
  • des démangeaisons au niveau du nez,
  • une toux sèche devenant progressivement grasse.

A ces symptômes ORL, s’ajoutent parfois une conjonctivite (œil rouge, larmoiements, yeux qui brûlent, gêne oculaire…) et des maux de tête (douleurs au niveau des sinus).