Injections de toxine botulique

Depuis 1975, la toxine botulique est utilisée en médecine pour diverses indications comme la correction du strabisme chez l’enfant, les clignements incontrôlables de l’œil… Mais elle n’est utilisée pour des indications esthétiques que depuis 2002 aux Etats-Unis, et depuis 2003 en France.

 La toxine botulique, qu’est ce que c’est ?

redim-schema-de-l-injection-du-botox-glxyg La toxine botulique (Vistabel™, Azzalure™, Botox™), par définition, est une substance qui a la propriété de réduire la contraction des muscles en agissant au niveau de la jonction neuro-musculaire (action myorelaxante). En utilisant les propriétés de relaxation musculaire de la toxine botulique, on cherche à réduire l’action des muscles situés au niveau du front et des sourcils afin d’atténuer aussi bien les rides horizontales que les rides verticales provoquées par la contraction de ceux-ci. Une telle utilisation permet de lisser les rides du haut du visage et d’obtenir ainsi un effet rajeunissant grâce au relâchement de la tension musculaire. L’objectif essentiel de la toxine botulique est de diminuer les rides au repos et non d’empêcher la contraction des muscles, en évitant l’effet « figé » du visage.

Indications :

photo-tb2

Les indications les plus fréquentes de la toxine botulique en médecine esthétique concernent le traitement des rides inter-sourcilières appelées communément « rides du lion », des rides du front, et des rides de la patte d’oie.

Cependant, elle peut être utilisée en complément d’autres produits, pour d’autres parties du visage comme le tour de la bouche, l’ovale (Néfertiti Lift) et le cou.

Produits utilisés :

Au centre médical Auber, nous utilisons deux toxines botuliques produites par deux laboratoires faisant parties des plus reconnus et expérimentés en matière de médecine esthétique : • Azzalure (Laboratoire Galderma – Q-Med) • Vistabel (Laboratoire Allergan)

Les contre-indications :

L’utilisation de la toxine botulique n’est pas dangereuse. Il existe des contre-indications que voici: • La grossesse et/ou l’allaitement • Certaines maladies neuro-musculaires comme la myasthénie • Une hypersensibilité connue à la toxine botulique A ou à la sérum-albumine • Un traitement à base d’aminosides (comme par exemple l’Amiklin ou la Gentalline)

Avant le traitement :

Avant tout traitement par la toxine botulique, vous serez reçu par l’un de nos médecins esthétique en consultation. Après un examen de votre visage, il vous établira un devis et vous remettra un document de consentement après vous avoir fournis toutes les informations nécessaires concernant le traitement. Lors de cette consultation, il est nécessaire d’indiquer à votre médecin esthétique, tout problème de santé et de lui mentionner tous traitements dont vous avez pu faire l’objet ou dont vous faites encore l’objet, afin que celui-ci puisse juger de la faisabilité des injections. Vous pourrez ainsi débuter votre traitement, après une période de réflexion.

Le déroulement d’une séance :

Après avoir nettoyé et désinfecté votre visage, le médecin vous fera faire quelques « grimaces » afin de repérer les points d’injections. Le traitement consiste donc en une série d’injections au niveau des zones à traiter. L’aiguille utilisée est très fine, les injections sont donc peu douloureuses, ce qui permet d’éviter toute anesthésie. La séance ne dure que quelques minutes.

Les réactions post-traitement :

Le délai moyen d’apparition du résultat est de 4 à 5 jours après l’injection, et il est total à partir du 15ème jour. Pendant les premières heures qui suivent l’injection, il est recommandé de ne pas faire de sport et de ne pas vous allonger. De même, il faut éviter les manipulations du visage ou les massages (sauna, hammam…) pendant les 24 heures qui suivent la séance. Certaines suites sans gravité telles que petites rougeurs peuvent apparaître mais elles sont transitoires.

Les résultats :

Le résultat est une atténuation, voir une disparition des rides avec une conservation des expressions du visage. Pour obtenir une stabilité dans les résultats, on recommande à nos patient(e)s de renouveler le traitement tous les six mois. Il est impératif de ne jamais rapprocher les séances à moins de trois mois pour éviter que vos muscles créent une résistance au produit et en inhibent les effets. Il faut également souligner que si l’on arrête les injections de toxine botulique, le muscle traité retrouve sa fonction comme avant le traitement.   Consultez nos tarifs

A lire aussi :