Le bridge

Qu’est-ce que le bridge dentaire ?

 

C’est une prothèse dentaire fixe qui permet de remplacer une dent absente tout en s’appuyant sur les dents adjacentes. Le terme « bridge » vient de l’anglais qui signifie « pont » car la prothèse est constituée de trois éléments : deux piliers et un pont les reliant. Le pont peut être plus ou moins grand et le bridge peut remplacer une ou plusieurs dents. Cependant, dans le cas où il remplacerait plusieurs dents, le chirurgien-dentiste devra préalablement s’assurer que les dents soutenant les piliers soient bien solides. En effet, plus le bridge dentaire est de grande portée, plus le risque de cassure est important.

Le nombre de bridges réalisés tend cependant à diminuer au profit des implants dentaires.

 

Existe-t-il plusieurs sortes de bridges ?

 

Oui, ils sont habituellement classés en deux catégories distinctes :

– Les bridges dits collés.

Ils possèdent sur leurs côtés deux ailettes métalliques collées leur permettant de s’appuyer sur les deux dents adjacentes. Les bridges collés ne permettent le remplacement que d’une voire deux dents au maximum. Le bridge peut être métallique ou, pour des raisons esthétiques, être recouvert de céramique. Les ailettes, en revanche, seront forcément métalliques mais sont en principe très discrètes. Ce type de bridge est proposé au patient lorsque ses dents piliers sont saines.

– Les bridges dits conventionnels.

L’ancrage de ces bridges sur les dents piliers se fait au moyen, le plus souvent, de couronnes dentaires. Ils sont proposés au patient lorsque les dents piliers sont cariées et qu’il est nécessaire de les couronner. Dans ce cas, son rôle est double puisqu’en plus de remplacer la dent manquante, il permet de couronner les dents abimées. Les éléments du bridge pourront être métalliques, céramo-métalliques ou entièrement en céramique.

 

Comment se passe la pose d’un bridge ?

 

Un examen préalable par votre chirurgien-dentiste pour évaluer votre état dentaire est nécessaire. Il permettra à votre spécialiste de choisir le type de bridge le mieux adapté à votre dentition. Lors d’une première séance, et s’il y a besoin, les soins dentaires des dents piliers sont effectués. Ensuite, le chirurgien-dentiste réalisera une empreinte dentaire afin qu’un prothésiste dentaire puisse fabriquer le bridge dentaire adapté. Enfin, lors d’une seconde ou d’une troisième séance, le bridge dentaire sera posé.

 

Quels sont les avantages et les inconvénients du bridge ?

 

Le bridge est une solution de prothèse qui permet, lorsque les dents adjacentes sont saines de les préserver. C’est une prothèse esthétique puisqu’elle ne se remarque pas et s’harmonise totalement aux dents naturelles. Enfin, elle est pratique car c’est une prothèse fixe. Les patients peuvent donc la nettoyer plus facilement, par simple brossage, qu’une prothèse amovible.

Cependant, le bridge dentaire peut être cher car pour une dent absente, trois couronnes seront nécessaires. De plus, le bridge peut parfois entraîner une rétractation de la gencive car la dent remplacée n’a plus de racine. C’est la raison pour laquelle la pose d’un implant est de plus en plus préférée au bridge.