Le panoramique dentaire

En un seul cliché, le panoramique dentaire offre un panorama complet de l’état des dents, mais aussi de la structure osseuse des mâchoires, ainsi que des sinus. Un outil essentiel pour un bilan dentaire complet.

Généralement prescrite par le dentiste ou le stomatologue, la radiographie panoramique dentaire est aussi appelée orthopantomogramme ou plus simplement panoramique dentaire. Elle offre au praticien de précieuses informations sur la qualité de la dentition, les os des mâchoires ou maxillaires, les cavités nasales et les sinus.

 

De quoi s’agit-il ?

Les examens radiologiques sont désormais des pratiques courantes en médecine dentaire. La radiographie panoramique est fréquemment utilisée en dentisterie dans le cadre d’un bilan dentaire. Cette radiographie offre un large panorama, une vue d’ensemble de la bouche. Elle est donc une précieuse alliée du dentiste. Son emploi est destiné au diagnostic de différents problèmes comme les infections, les abcès, les kystes, les granulomes, les tumeurs, ainsi que les traumatismes (fractures), et les maladies osseuses. Mais la radiographie panoramique peut aussi être utile pour les enfants, afin de connaître leur âge dentaire, par exemple. Chez les adultes, elle est également intéressante en cas de projet d’implants dentaires.

 

Un examen simple et rapide

Cette radiographie s’effectue généralement dans un cabinet de radiologie. En un temps assez court, sans douleur et sans préparation particulière, le cliché se prend simplement ; la tête posée et soutenue, pendant qu’un capteur tourne en demi cercle. Informatisée, la prise de l’image est numérisée. Elle permet une visualisation sur un ordinateur, l’enregistrement de l’image, et son interprétation.

 

Quels risques ?

Toutes les précautions doivent être prises afin que les doses de radiation soient les plus faibles possible. Il est recommandé aux femmes enceintes d’en informer le praticien afin que celui-ci s’entoure de toutes les précautions nécessaires. Lors d’une radiographie panoramique dentaire, l’émission des doses de radiations est normalement inférieure au seuil autorisé. Mais, dans le cas du fœtus, toute exposition aux rayons X doit être évitée. En cas de doute, n’hésitez pas à en parler au praticien. Il vous informera des solutions possibles.

 

Et les résultats ?

Dès que le praticien dispose de l’image radiographique, il peut l’interpréter. En fonction de l’indication de la radiographie, le dentiste ou le stomatologue pourra s’appuyer sur le résultat pour poser un diagnostic, un traitement, voire proposer d’autres examens complémentaires.

Selon les indications, la radiographie panoramique dentaire, sera complétée par d’autres investigations notamment dans le cadre de projets d’opérations chirurgicales. En effet, les interventions comme les implants dentaires, les extractions de dents incluses, ou l’ablation d’un kyste, demandent une précision dans les paramétrages. D’autres types d’images sont recommandés pour ces cas particuliers.