Le cône beam

Rapide et précise, cette radiographie s’est imposée en matière dentaire et ORL. Elle est aujourd’hui un examen de référence pour la pose d’implants dentaires.

Le cône beam est une technique radiographique basée sur un rayonnement de forme conique, d’où son nom. Ses résultats sont précis, offrant des images de qualité supérieure à celles d’une radiographie panoramique dentaire, et permettant une visualisation numérique en 3D.

 

Pourquoi cet examen ?

Cette radiographie est recommandée pour diagnostiquer de nombreuses pathologies dentaires et de la sphère ORL. Maladies infectieuses dentaires et des sinus, problèmes parodontaux, pathologies osseuses ou tumorales, kystes, dents incluses, projet d’implantation dentaire, dysfonctionnement mandibulaire… La radio cône beam aide au diagnostic et permet de détailler des petites zones qui pourraient passer inaperçues avec d’autres techniques.

En offrant la possibilité de prendre connaissance des résultats rapidement, cette radiographie permet de disposer de l’ensemble des conclusions sous différentes formes : clichés ou images, comptes-rendus, voire CD.

 

La modernité en cabinet

Un autre point positif non négligeable de la radio cône beam, est que l’appareil n’a besoin d’effectuer qu’un seul passage pour balayer l’ensemble des parties à radiographier. Indications détaillées, focus sur les petites structures osseuses, détection de problèmes localisés à quelques dents ou à une mâchoire, examen de tissus minéralisés, cette radio offre la possibilité de circonscrire le rayonnement à l’endroit précis.

Moins de rayonnement et des rayons localisés à l’endroit choisi, permettent de limiter l’exposition. Malgré tout, des précautions doivent être prises pour cet examen radiologique, comme dans le cadre de tout examen avec des rayons, notamment pour les femmes enceintes. Il faut signaler au praticien toute grossesse.

 

La référence en implantologie

La précision apportée par la radio cône beam en fait l’examen de référence en implantologie. L’implant dentaire nécessite une connaissance précise de la zone de la mâchoire choisie. Le praticien a donc besoin de connaître de nombreuses informations comme l’état osseux de la mâchoire, le volume de l’os, et la position des nerfs. Avec cette radio, il est possible de modéliser la mâchoire, la zone choisie pour le futur implant, et de la visualiser en trois dimensions. La bonne connaissance du volume permettra également au praticien d’effectuer le bon choix en termes de forme et de taille d’implant. Il pourra adapter sa sélection d’implants en proportion à la morphologie de la personne.

 

Une séance simple

La radio cône beam ne nécessite pas de préparation particulière. Simple et rapide, la séance est quasi identique à celle d’une radiographie dentaire classique.

Vous installez votre tête, calée dans l’appareil afin d’éviter de bouger. Puis vous disposez d’une petite pièce en plastique entre les deux mâchoires afin de légèrement les écarter. Enfin, l’appareil effectue ses clichés. Chaque cliché nécessitant environ 15 secondes. L’examen terminé, vous pourrez patienter quelques minutes pendant la durée d’analyse des clichés. Prévoyez environ 30 minutes voire davantage pour récupérer le compte-rendu.