Radiologie dentaire

Qu’est-ce que la radiologie dentaire ?

 

dentaire9

La radiologie dentaire est un acte qui peut être utilisé en cabinet dentaire en complément des examens cliniques. La radiologie dentaire permet de mettre en lumière les tissus durs de la dentition des patients. On peut ainsi y voir les os, les dents en elle-même mais aussi les couronnes ou les implants. La radiologie dentaire est contre-indiquée chez la femme enceinte en raison des risques pour l’embryon ou le fœtus.

 

Que permet de détecter la radiologie dentaire ?

 

Les radiographies sont très utiles pour détecter des anomalies dentaires ou des pathologies qui ne se décèlent pas au simple examen clinique. Elle sera, par exemple, indiquée pour observer :

– Les kystes ou abcès dentaires et leur étendue.

– Les tumeurs.

– La perte de l’os de soutien des dents et son étendue en cas de parodontite.

– Les dents incluses au niveau des maxillaires.

– Les dents surnuméraires.

– La localisation des dents de sagesse.

– Les fractures dentaires.

– Les articulations temporo-maxillaires.

 

Quelles sont les différentes techniques en matière de radiographie dentaire?

 

Il existe plusieurs sortes de radiographies différentes. Elles répondent chacune à un besoin en particulier :

Le panoramique dentaire : Il permet une radiographie intégrale, de l’ensemble des dents. Il est principalement utilisé pour déceler des anomalies de position dentaire, des éventuelles caries ou encore des racines non visibles à l’œil nu. C’est la technique la plus employée. Elle peut être réalisée dès l’âge de 3 ans.

– Le bilan long cône : C’est une série de 21 radiographies dentaires pour lesquelles les appareils radiographiques se placent directement en bouche, contre les dents que l’on souhaite contrôler. C’est la technique qui projette l’image la plus fiable de l’os alvéolaire. Elle est donc particulièrement intéressante pour le diagnostic puis le suivi des maladies parodontales.

– Le cône beam : Il est appelé ainsi car il utilise des rayons passant au travers un faisceau très fin en forme de cône. Il permet l’étude de l’os de la mâchoire, des dents et des articulations au niveau de la mâchoire. Cette technique permet une exploration en trois dimensions très utilisée en matière d’implantologie car elle permet de choisir la taille et la forme de l’implant recherché.

– Le télécrâne : C’est une radiographie qui permet une étude du squelette facial en entier, le plus souvent de profil. Il est essentiellement utilisé par les orthodontistes qui s’en servent pour guider le traitement des malpositions dentaires.

 

Comment se passe la prise des clichés radiographiques ?

 

La prise de clichés radiographiques, quelque soit la technique utilisée, est un acte simple, rapide et sans douleur. Le patient doit retirer ses bijoux, ses piercings éventuels ainsi que ses appareils amovibles dentaires s’il en possède. Il se doit également de prévenir son chirurgien-dentiste en cas de probabilité de grossesse ou si elle est avérée. Certaines techniques de radiographies demandent un important travail d’interprétation médicale. Dans ce cas, les radiographies ne pourront être remises au patient directement après l’examen. En général, en 24 heures, les clichés seront disponibles.