Les parodontites

Ce sont des infections des gencives qui peuvent se développer sournoisement et sans véritable douleur. Il peut juste y avoir quelques saignements de temps en temps.

Pourtant les parodontites doivent être prises au sérieux : les dégâts qu’elles provoquent dans une bouche sont considérables.

Elles touchent les tissus qui soutiennent les dents. C’est à dire les gencives mais aussi le cément, le ligament alvéolaire et finalement l’os. Une dent peut alors se mettre à bouger et tomber.

 

Les causes des parodontites

Elles peuvent aussi bien être génétiques que hormonales. Il n’y pas d’âge pour en être atteint. En France, 80% des adultes entre 35 et 45 ans souffrent des gencives.

Beaucoup pensent que cette maladie est inéluctable, en souffrent au point de vue esthétique et se font à l’idée de porter un dentier vers l’âge de 60 ans.

Pourtant, aujourd’hui, des médecins au Centre Médical Auber connaissent ce problème et s’il est pris à temps, sont en mesure d’intervenir pour ne pas faire de cette maladie une fatalité.

La parodontite peut être localisée dans la bouche, elle ne peut toucher qu’une seule dent mais peut aussi se généraliser.

 

Les facteurs de risques

La mauvaise hygiène bucco-dentaire est souvent responsable, comme le tabagisme et l’alcool. Mais 40 à 80 % des personnes ont des facteurs génétiques.

Il peut aussi y avoir des infections dues au virus comme celui du sida mais aussi certains virus du groupe des herpès.

Les médicaments comme les anticoagulants et antirejet des greffes aussi responsables.

L’âge augmente le risque et les hommes sont plus touchés que les femmes.

Cette maladie peut être chronique et agressive.

 

Les symptômes

Ce sont donc de simples saignements. Mais les parodontites sont quand même des infections sans réelle douleur pour tirer un signal d’alarme.

Comme autres symptômes, il peut y avoir aussi des abcès, des rétractations de la gencive, des poches de pus, des trous noirs entre les dents.

 

Le traitement des parodontites

C’est pour cela que les consultations régulières chez le dentiste sont importantes afin de détecter au plus tôt les problèmes.

Le dentiste va vous expliquer que la méthode la plus efficace est, sans aucun doute, la prévention et une bonne hygiène dentaire. Il est indispensable d’éliminer la plaque dentaire qui représente dans la cas échéant une accumulation de bactéries et donc un vrai risque.

Il vous aidera en procédant à un détartrage et il peut parfois rajouter un traitement antibiotique.

Le dentiste va surveiller votre réaction au traitement. Il n’est pas impossible qu’il vous prescrive une radio pour mieux évaluer le niveau des muqueuses et voir l’état de l’os.

Parfois, les gencives sont tellement abîmées que le dentiste les nettoie plus soigneusement grâce à des anesthésies locales. Il peut ainsi procéder à un sondage des poches.

Si cela ne suffit pas, il peut proposer une intervention chirurgicale faite par un spécialiste en parodontie.

 

La chirurgie dans les cas avancés de parodontites

Elle permet dans les cas les plus sévères d’ouvrir la gencive pour la nettoyer du mieux possible en cas d’abcès et pour pouvoir atteindre les endroits difficiles.

Il est aussi possible de faire des greffes de l’os pour les cas les plus sévères.

Enfin, si la dent est tombée, il reste la possibilité de poser un implant.

Une fois que le malade est pris en charge, les visites régulières chez le médecin dentiste sont nécessaires pour éviter la récidive.

Les chiffres ont montré que la guérison des parodontites dépendait, avant tout, de la motivation du patient.